Indice de pollution organique de la Gette

L'IPO : Indice de pollution organique

Télécharger la carte de l’IPO en PDF


Cet indice est calculé en intégrant les concentrations de 4 paramètres chimiques liés à la pollution organique : demande biologique en oxygène (DBO5), ions ammonium (NH4+), nitrites (NO2-) et phosphates (PO43-). La valeur de l’indice IPO varie de 1 à 5 (5 correspondant à la qualité la meilleure).
L’analyse chimique quantifie les polluants à un moment donné. Cet indice est donc révélateur à condition de ne pas s’en tenir à des analyses trop ponctuelles dans le temps.

Selon cet indice, la qualité de l’eau de la Grande Gette est moyen. C’est le le cas également de l’Orbais, du Schoorbroek et des Ruisseaux de Jauchelette, de Grand Rosières et de Gobertange.
Certains affluents sont de qualité médiocre comme le Ruisseau de Thorembais ou le Ruisseau Saint-Jean.
Enfin, quelques petits affluents sont à remarquer pour leur bonne qualité : Ruisseau des Bronnes, de Brocuy et des Trois Fontaines (tous à Jodoigne).

La Petite Gette est de qualité moyenne dans sa partie amont puis devient médiocre ou mauvaise dans sa partie aval.
De nombreux affluents de mauvaise qualité en sont en partie responsable : la Seype, le Ruisseau de Chapeauveau, le Ruisseau de Gollard, le Ruisseau de Racour ou encore la Bacquelaine.
Des affluents ou sous-affluents de la Petite Gette situés plus en amont sont également de qualité médiocre : les Ruisseau de Henri Fontaine, de Wanzin, de Frambée, de Poucet et du Fagneton ou encore le Ry des Corées.
Finalement, on peut considérer que les meilleurs résultats du bassin de la Petite Gette sont obtenus par les cours d’eau suivants (résultat moyen) : la Quivelette et le Ruisseau d’Offus (tous deux venant de Ramillies).

Mis à jour (Mercredi, 26 Mai 2010 11:24)

 
Contrat de rivière Dyle-Gette Contrat de rivière Dyle-Gette